image non disponible

Troisième Testament (Le)

Moyen Age

Série en cours


1 - Marc ou le réveil du Lion 9/10

recto
Scénario : Dorison, Xavier
Dessin : Alice, Alex
Couleurs : <Indéterminé>
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
DL : 06/1997
Cote : 110 €
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 2-7234-2325-5
Nb. Pages : 48

2 - Matthieu ou le visage de l'ange 9/10

recto
Scénario : Dorison, Xavier
Dessin : Alice, Alex
Couleurs : <Indéterminé>
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
DL : 11/1998
Cote : 50 €
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 2-7234-2659-9
Nb. Pages : 48

2(HS) - Esquisses 6/10

recto
Scénario : Dorison, Xavier
Dessin : Alice, Alex
Couleurs : <N&B>
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
DL : 11/1998
Cote :
Format : Grand EO Broché 
ISBN : 2-7234-2660-2
Nb. Pages : 46

3 - Luc ou le souffle du taureau 8/10

recto
Scénario : Dorison, Xavier
Dessin : Alice, Alex
Couleurs : Alice, Alex
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
DL : 09/2000
Cote : 22 €
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 2-7234-3000-6
Nb. Pages : 48

4 - Jean ou le jour du corbeau 7/10

recto
Scénario : Alice, Alex
Dessin : Dorison, Xavier
Couleurs : Alice, Alex
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
DL : 06/2003
Cote :
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 2-7234-3732-9
Nb. Pages : 73
Il y a six ans (déjà ? que l'attente fut longue...), Xavier Dorison et Alexandre Alice nous gratifiaient d'un album exceptionnel : Marc ou le réveil du Lion, premier tome d'une saga au nom évocateur : le Troisième Testament.
Les tomes 2 et 3 arrivèrent assez rapidement, et sans atteindre le niveau de réussite du premier, ont permis de faire de la série une des plus convaicantes de ces dernières années.

C'est dire si ce tome 4 est attendu, et les nombreuses rumeurs qui ont couru (retards, réalisation d'un cinquième tome..) ont alimenté le mythe.

D'emblée, on retrouve l'univers graphique qui a fait une partie de ce succès : planches immenses faisant la part belle aux décors, couleurs somptueuses et aux dominantes différentes selon les lieus, angles de vue spectaculaires. Toutes les conditions climatiques sont d'ailleurs réunies dans cet album pour permettre à Alice d'exploiter son talent. Les personnages secondaires sont plus rares ici (fin de l'histoire oblige) et le défaut habituellement reproché, c'est à dire une identification difficile des personnages, est donc moins évident.

Côté scénario, depuis le premier tome et son côté précurseur, de nombreux confrères se sont engagés dans la brêche (triangle secret, décalogue...) et les surprises sont moins efficaces. D'ailleurs, alors que le tome 1 se pose en successeur du Nom de la Rose d'Umberto Eco pour le neuvième art, c'est beaucoup moins évident à partir du tome 3, et la référence s'éloigne définitvement pour le tome 4. Coïncidence, ce sont les tomes auxquels Alice a participé pour le scenario, mais on retrouve aussi le goût du fantastique de Dorison, présent de la même façon dans Prophet et Sanctuaire. Cette façon de lancer une histoire sur des bases tout à fait réalistes et de la relancer sur le plan fantastique est caractéristique de son travail et déroute certains lecteurs.
Au delà de ces considérations, l'histoire reste remarquable et les quelques planches supplémentaires permettent de l'apprécier un peu plus longtemps, même si le final est moins limpide que le reste de la série.

Dans l'ensemble, même si le premier tome restera le chef d'oeuvre de la série, Jean ou le Jour du Corbeau conclut en beauté le Troisième Testament, en faisant ainsi l'une des mailleures séries de ces dix dernières années.